• es
  • fr
Chargement Évènements

Exposition « Le jardin secret », de Teresa Esteban

de 10/06/2021
à 09/09/2021

La Fondation Trois Cultures présente sa nouvelle exposition, Le jardin secret, une exposition de Teresa Esteban dans laquelle l’artiste revendique l’étude des mathématiques dans l’Islam comme source de ses principaux thèmes : arithmétique, géométrie, astronomie et musique.

Le Jardin secret est composé d’une trentaine d’œuvres, principalement en marbre, ainsi que de quelques créations mixtes sur papier ou sur bois. Parmi elles figurent certaines des pièces de l’exposition Le ciel protecteur, inaugurée à Casa Árabe et qui a visité des pays comme l’Iran, le Maroc et l’Arabie saoudite.

Dans cette première exposition, Teresa Esteban a donné libre cours à sa fascination pour l’architecture islamique. Un champ d’étude et de travail si vaste que, selon l’artiste elle-même, elle a décidé de se concentrer sur les éléments communs, tels que l’utilisation de la lumière, la géométrie et la symétrie ou l’importance des intérieurs par rapport à l’aspect extérieur des bâtiments.

Les pièces qu’Esteban incorpore pour composer cette nouvelle exposition sont le résultat, dans leur grande majorité, du besoin urgent de s’exprimer artistiquement pendant le confinement qui a eu lieu en raison de la pandémie. Dans cette impasse, les circonstances l’ont obligée à se concentrer sur l’essentiel, à réutiliser les matériaux et à recourir à l’ingéniosité pour satisfaire le besoin de création.

Un besoin qui, selon la directrice de Trois Cultures, Concha de Santa Ana, découle de l’importance de l’art et de la beauté en tant que « baume pour l’âme, si nécessaire en période d’incertitude comme celle que nous vivons ».

Le résultat de ces prolifiques semaines d’enfermement est un nombre important d’œuvres, pour la plupart de petit format, dans lesquelles le marbre, le bois, l’étain ou le plomb, ainsi que le papier, sont les protagonistes. Des matériaux qui, lorsqu’ils sont transformés en art, évoquent des paysages, ces jardins secrets mentionnés dans le titre de cette exposition, bien que cela ne semble pas être un terrain possible pour la sculpture.