• es
  • fr
Chargement Évènements

Trois Cultures rend hommage à Alphonse X le Sage à l’occasion du 8e centenaire de sa naissance

de 25/11/2021
à 14/12/2021
A partir de 20:30

Coïncidant avec le 8e centenaire de la naissance d’Alphonse  X, la Fondation Trois Cultures de la Méditerrané souhaite rendre hommage au Roi Sage en participant au programme d’activités conçu par différentes institutions publiques et privées autour du monarque à l’occasion de cet événement.

À cette fin, Trois Cultures a préparé un cycle de conférences dans le cadre du projet « Cátedra  al-Andalus », ainsi que la réédition d’un livre, dans le but de faire connaître divers aspects du règne et de l’œuvre de l’une des figures les plus importantes de notre histoire.

La première session du cycle de conférences, intitulée Alphonse  X le Sage. L’homme contre le roi. Lumières et ombres d’un monarque universel, aura lieu le jeudi 25 novembre à 19h30. La conférence sera donnée par Manuel García Fernández, professeur d’histoire médiévale à l’université de Séville.

La deuxième conférence, intitulée « Musulmans et Juifs dans l’œuvre culturelle et politique d’Alphonse  X », aura lieu le mardi 14 décembre à 19h30 et sera donnée par Francisco García Fitz, professeur d’histoire médiévale à l’Université d’Estrémadure.

En plus de ce cycle de conférences, la Fondation Trois Cultures, en collaboration avec la mairie de Séville, rééditera l’ouvrage’ Encrucijada de culturas : Alfonso  X y su tiempo. Homenaje a Francisco Márquez Villanueva’ [Carrefour des cultures : Alponse  X et son Temps. Hommage à Francisco Márquez Villanueva], publié par Trois Cultures en 2014 sous la coordination du professeur Emilio González Ferrín.

 

Plus d’informations :

Le jeudi 25 novembre,  conférence à 19h30. « Alphonse  X, le sage ». L’homme en face du roi. Lumières et ombres d’un monarque universel », par Manuel García Fernández, professeur d’histoire médiévale à l’université de Séville.

Cette conférence se concentrera non seulement sur l’histoire du règne du monarque le plus universel du royaume de Castille et León, mais aussi sur les succès et les échecs de sa vie familiale et publique en tant qu’homme et en tant que roi. Dans le dilemme de l’homme pieux et sage qui « regardait les étoiles », par opposition au monarque qui réaliserait un programme culturel prolifique au service et à la justification de la couronne. La légende noire alphonsine et ses arguments possibles.

Le mardi 14 décembre,  conférence à 19h30. « Musulmans et juifs dans l’œuvre culturelle et politique d’Alphonse X », par Francisco García Fitz, professeur d’histoire médiévale à l’université d’Estrémadure.

Les relations entre chrétiens, juifs et musulmans – bien que caractérisées pendant des siècles par leur caractère fluctuant, contradictoire et jamais facile – ont été particulièrement complexes sous le règne d’Alphonse X. Le Roi Sage a accompli un travail transcendantal dans des domaines tels que la promotion de la traduction d’ouvrages arabes sur l’astronomie, l’astrologie, les mathématiques, la philosophie, la littérature, la religion et l’histoire. Dans d’autres domaines tels que l’éducation, Alphonse X ordonne la construction d’une école supérieure à Murcie où sont dispensés des cours de logique, d’ingénierie, de mathématiques, de musique et de philosophie sous la direction du philosophe Abu Bakr Muhammad ibn Ahmad al-Riquti. Ces faits ont contribué à ce que le monarque soit connu comme le souverain « des trois religions » en raison de son attitude perçue comme un compromis envers les minorités musulmane et juive. Le professeur Francisco García Fitz met en doute la validité absolue de cette prémisse, considérant que « (…) tant les conclusions générales sur la coexistence des trois communautés sous le règne d’Alphonse X que certaines évaluations ou interprétations se référant spécifiquement aux relations interculturelles sont imprégnées d’une bonne dose d’optimisme qui ne trouve pas toujours de support dans la réalité historique ». Quelle a été la part de pragmatisme étatique ou d’intérêt véritable pour les adeptes des deux autres grandes religions monothéistes dans l’œuvre culturelle d’Alphonse X ? Peut-on parler d’une période de coexistence particulière entre les confessions ? Et, dans ce cas, l’utilisation de concepts tels que la multi-confessionnalité ou la coexistence entre les religions serait-elle un anachronisme historique ?

 

Réimpression de l’ouvrage Encrucijada de culturas: Alphonse  X y su tiempo. Homenaje  a Francisco Márquez Villanueva,

Publié par la Fondation Trois Cultures de la Méditerrané en 2014 sous la coordination du professeur Emilio González Ferrín, Encrucijada de culturas : Alphonse  X y su tiempo contient plus de vingt travaux sur la figure, le temps et l’œuvre du Roi Sage. Le livre consacre également plusieurs chapitres à l’analyse de la transcendance d’El concepto cultural alfonsí  [Le concept culturel alphonsin] de Francisco Márquez Villanueva auquel il rend hommage, y compris un entretien intéressant avec l’auteur. Des frontières artistiques du règne d’Alphonse X, à la participation juive à la continuité du modèle culturel alphonsin ou à la transmission du savoir dans les sociétés du XIe au XIII e siècle, cet ouvrage offre un panorama pluridisciplinaire de l’une des figures les plus importantes de notre histoire par des spécialistes nationaux et internationaux de renom.